« La requérante n’invoque aucune contre-indication à son état de santé ni d’ailleurs le moindre motif pour lequel elle aurait négligé ou refusé de se soumettre à l’obligation vaccinale », a justifié le juge des référés dans son ordonnance.Planète : Toute l’actualité sur Le Monde.fr.Read More